Communiqués de presse actuels

Mayr® s’engage pour la protection climatique

La célèbre entreprise familiale mayr®, spécialisée dans la transmission de puissance, basée à Mauerstetten, en Allemagne, s'engage en faveur du développement durable et la protection du climat. Elle est neutre sur le plan climatique depuis 2020.

Pour atteindre ses objectifs, l'entreprise d’ingénierie mécanique s'appuie sur une série complète de mesures allant de sa propre production d’énergie à la réduction de la consommation de papier et à l'achat de certificats climatiques. L'entreprise est ainsi l'une des premières de la branche à compenser volontairement ses émissions dans le cadre du protocole de Kyoto.

La protection du climat est LE sujet dont tout le monde parle et la pandémie de Corona virus a une fois de plus fait prendre conscience de l'impact de l'Homme sur la Nature. "En tant qu'entreprise, nous sommes responsables du monde de demain. Une nature intacte et la préservation de nos moyens de subsistance pour nos enfants et les générations futures nous tiennent à coeur. Le développement durable a façonné notre philosophie d'entreprise depuis sa création, et en matière de protection du climat, nous avons aujourd'hui avancé dans cette démarche", explique Ferdinand mayr®, Directeur associé de l'entreprise familiale.

Ainsi, cet engagement en faveur de la protection climatique se décline sous de nombreux aspects, à commencer par l’obtention de la Certification de Gestion Energétique et Environnementale par l'entreprise selon les normes DIN EN 16247-1 (énergie) et DIN EN ISO 14001 (environnement). De plus, depuis 2017, l'électricité est produite par la propre centrale de production chaleur-électricité de l'entreprise et par les systèmes photovoltaïques installés sur les toits des salles de production et de montage.

"Depuis 2017, nous avons entièrement équipé de systèmes photovoltaïques les toits des nouveaux bâtiments. Celas ignifie que nous sommes en  mesure de couvrir environ 11 % de notre consommation avec l'électricité que nous produisons nous-mêmes", explique le Directeur Général Günther Klingler. "De plus, depuis plusieurs années, nous nous efforçons de réduire notre consommation de papier dans le but de créer un environnement « sans papier » et nous utilisons des machines à faible consommation d'énergie pour notre production".

D'autres mesures dans le domaine de l'e-mobilité, la rénovation énergétique des bâtiments existants ou l'extension des systèmes photovoltaïques sont déjà prévues ou mises en oeuvre.

"Dans l'ensemble, nous nous préoccupons moins de déterminer à l'avance un chemin tout tracé que d'agir dans de nombreux domaines différents", a poursuivi Günther Klingler. "Après tout, nous ne voulons pas seulement analyser les problèmes, nous voulons aussi les aborder et les résoudre. La solution parfaite n'existe peut-être pas encore, mais le succès dépend dans une large mesure de nos actions volontaires et cohérentes - pour protéger le monde que nous transmettons à nos enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants".

Et Ferdinand Mayr d'ajouter : "La situation engendrée par l’épidémie de Corona virus en particulier,nous a apportés de nouvelles possibilités que nous exploitons à présent et que continuerons d’utiliser à l'avenir. Le fait de travailler davantage à distance réduit les émissions, tout comme les téléconférences remplacent les voyages en avion (lorsque cela est possible et approprié). Nous voyons ici l'opportunité de combiner efficacité et protection climatique".

Neutralité climatique depuis 2020

Mayr® est sur la voie d’un progrès constant en termes de protection climatique et de développement durable grâce à un certain nombre de projets mis en place. Cependant, en tant qu'entreprise industrielle, les émissions sont inévitables. L'entreprise de construction mécanique les compense par des mesures visant à atteindre les objectifs à court terme et à contrer dès à présent le changement climatique provoqué par l'homme.

"Nous avons fait enregistrer les émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de notre entreprise et les avons ensuite compensées par l'achat de certificats de protection du climat pour les années 2020 et 2021", explique Ferdinand Mayr. Avec ces certificats, l'entreprise soutient au total trois projets : un en Inde pour produire de l'électricité à partir de résidus de biomasse, un en Chine (distribution de cuisinières solaires aux ménages ruraux) et un en Turquie pour produire de l'énergie renouvelable à partir de l'énergie éolienne.

"Nous sommes bien conscients du fait que l'acquisition de certificats climatiques n'est pas sans controverse. Pour nous, il est indispensable que les mesures de compensation ne soient pas la seule chose que nous faisons, mais qu'elles ne représentent qu'une partie de notre engagement en faveur de la protection du climat. Nous devons néanmoins continuer à améliorer notre propre empreinte. L'alternative serait de ne pas compenser, ce qui, à notre avis, n'est pas beaucoup mieux. L'achat permettra au moins de soutenir ou de financer les projets en Asie, créant ainsi une situation gagnante pour les deux parties", déclare Ferdinand Mayr. Il en résulte une économie de CO2 dans les régions où il est particulièrement facile de le faire. Après tout, les gaz à effet de serre se dispersent uniformément dans l'atmosphère. C'est une autre raison pour laquelle il est logique d'éviter les émissions là où les coûts sont les plus faibles.

En même temps, les projets contribuent à améliorer la situation économique, sociale et écologique au niveau local et à soutenir la mise en oeuvre des objectifs de développement durable des Nations unies. Pour leur compensation des émissions de gaz à effet de serre, mayr® a reçu le titre d'"entreprise climatiquement neutre". Cela fait de l'entreprise l'une des premières de la branche à compenser volontairement ses émissions dans le cadre du protocole de Kyoto. "Nous sommes également un partenaire fiable pour nos clients dans ce domaine. Et nous-mêmes, nous nous concentrons aussi consciemment sur des chaînes d'approvisionnement durables", ajoute Günther Klingler.

La notion d’économie d'énergie est également présente dans les produits mayr®: Le contrôle intelligent des freins

Lors du développement de freins de sécurité électromagnétiques, mayr® optimise le flux magnétique par la conception et le choix des matériaux de manière à ce que la force de traction magnétique requise soit générée avec la plus faible capacité de bobine possible, car le dimensionnement optimal des bobines magnétiques et la conception résistante aux champs magnétiques sont des aspects importants pour économiser l'énergie. Toutefois, le potentiel d'économie est bien plus important en cours de fonctionnement : un contrôle optimal des freins avec un redresseur spécial ROBA®-switch permet d'économiser jusqu'à 93 % d'énergie.

 

télécharger le document >>>